Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Un lien avec un personnage déjà actif sur le forum ?
Alors opte pour un personnage prédéfini !



[Voir Liste]

Partagez | 
 

 Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Mar 20 Sep - 12:56


J'avais toujours cru que la neuvième division du Seireitei ne manquait pas de boulot. J'ai eu tort, une fois de plus. J'ai terminé l'édition du magazine pour ce mois-ci, et je ne perçois aucune alerte quelconque aux alentours. Il s'agit d'une journée bien ordinaire, mais en moins mouvementée qu'à l'habitude. Après avoir fait le tour de mon bureau pour une quinzième fois alors que je faisais les cent pas, sûrement en train d'attendre une quelconque demande d'assistance ou n'importe quoi qui aurait pu me faire sortir de cet endroit lassant qu'était mon propre bureau, j'ai décidé de relayer le tout sur mon vice capitaine, que je ne connaissais pas tant que ça. C'est comme ça que je me suis offerte de petites vacances d'une journée, alors que je savais que rien de menaçant était pour arriver. J'ai peut être plus de 180 ans, je conserve toujours cette façon de pensée libertine et j'ai toujours autant envie de sortir pour voir le monde. Enfin, si la vie d'un adulte se limite à son bureau et à son travail, je préfère de loin pouvoir m'offrir le luxe de sortir une fois de temps à autres. Un peu comme aujourd'hui, et je compte en profiter pleinement, croyez moi.

Le monde réel me paraît être un excellent endroit pour m'évader temporairement, pour avoir l'occasion de penser à autre chose. J'emprunte le Senkaïmon et ainsi je me retrouve à Karakura. Cette ville tellement charmante, qui je ne sais pas pourquoi, me semble familière. Malgré tout, je ne pourrai jamais dire en quoi, parce que je suis convaincue que c'est la première fois que j'y met les pieds. Je débute donc ma visite en marchant dans les rues, en observant les bâtiments et les gens qui passent sur le trottoir. Aucun d'eux ne semble me voir, mais cela est tout à fait normal puisque je n'aime pas les gigaïs, je préfère rester ainsi, sans que les gens ne puissent me voir. Après quelques minutes, je me retrouve devant une maison de style plutôt coquet. J'aime m'imaginer le genre de famille qui vit dans les différentes maisons, je crois que celle là irait bien a un couple uni désirant avoir des enfants. J'ai cette pensée sans trop savoir pourquoi, je ne reconnais même plus la maison dans laquelle j'ai passé ma vie, les vrais moments où j'étais vivante. Cette maison n'a pas plus de valeur à mes yeux que les autres, je n'en perçois même pas un brin de souvenir pouvant me lier à elle. Ainsi, je continue ma visite sans trop y repenser.

Je débouche finalement sur un endroit vraiment de toute beauté. Une rivière, des arbres, un coin de verdure et un véritable petit coin de paradis à mes yeux. Je m'y arrêtes un instant, pour contempler la scène et respirer l'air frais. Je n'aurai cependant pas ce luxe bien longtemps, puisqu'une gigantesque ombre vient recouvrir la mienne, j'ai à peine le temps de me retourner que j'aperçois un hollow de taille plutôt impressionnante. Ce n'est pas la taille qui fait la puissance, c'est juste impressionnant. Je n'ai pas peur de ces monstres, je n'ai plus peur serait plus approprié, car il fut un temps alors que je n'étais qu'une âme, où j'en avais une peur bleue. Plus maintenant, car je possède le pouvoir de les vaincre. Le combat débute, et je n'ai nullement l'intention de me servir de mon shikaï. Je n'aime pas le dévoiler sans raison valable, et un simple hollow n'en est pas une. De toute façon, cela pourrait causer trop de dommages à cet endroit, et je ne souhaite pas que cela arrive. J'utilise donc mes capacités en Hakudô, cela me suffira à en venir à bout tôt ou tard.

J'étais tellement absorbée dans mon combat inattendu, que je n'ai même pas senti le reaitsu d'un spectateur ...

    Revenir en haut Aller en bas
    Kay Taiko:: Shinigami Siège ::
    avatar
    :: Shinigami Siège ::

    Localisation : Dans un coin tranquille
    Emploi/loisirs : dormir, se battre, se détendre
    Humeur : Joyeux

    Feuillet De Personnage
    : : Reiatsu ::
    36/100  (36/100)
    : : Habilité en Combat ::
    34/100  (34/100)
    :: Expériences ::
    0/0  (0/0)


    MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Mar 20 Sep - 16:21

    Quand un shinigami est au rang de 3eme siège dans sa division ont attend généralement de lui qu'il tienne ses responsabilité et qu'il travaille dur. Cette image que l'on à d'eux ne semble pas s'appliquer à celui de la onzième division qui était souvent absent du QG. Pour combattre des hollows ? Détrompez vous vite et chassez ces espoirs d'homme sérieux car celui ci n'est rien de tout ça.

    Vous pourrez souvent le trouver près d'un arbre en train de dormir confortablement à l'ombre sans se soucier de quoi que ce soit. Encore aujourd'hui il s'adonnait à cette "activité", son zanpakto tout près de lui au cas où il t aurait une chose intéressante qui se passerait. Voila en quoi se résumait les journées tranquille de Kay Taiko: d'interminable sieste solitaire sous un arbre non loin des murrailles.

    Bizarrement, bien qu'il eu senti son passage, il ne broncha pas quand le hollow passa à coté de lui à une vitesse colossale en l'ignorant, il ne broncha pas quand celui ci sauta sur un des mur du seireitei avant de disparaitre dans l'enceinte de la ville, il ne broncha pas quand les shinigamis le poursuivant se stoppèrent net avant de contempler l'étrange spectacle.

    Il se décida à partir à la poursuite du monstre quand l'un de ces collègue lui réclama son aide. Il se leva alors en saisissant son zanpakto en affichant un grand sourire, il n'y avait pas à dire il adorait se faire désirer un peu. En courant à travers les rue sensiblement identique il se demandait pourquoi un hollow viendrait ici.

    Sont bête pensa il simplement tout haut. Il du reconnaitre que cette chose courait très vite. Soupirant, un peu déçu d'être obligé de faire ça, il sortit son shikai. Kay rattrapa alors rapidement le hollow qui se dégagea aussitôt en direction du Senkaimon. Voyant un moyen de s'enfuir il s'engouffra dans la porte avant que celle ci ne pu être refermée.

    N'écoutant que son envie d'en finir Kay s'engouffra également dans le passage jusqu'à le ville de Karakura. Le hollow avait baissé sa garde une fois la porte franchie, le shinigamis n'eus qu'a sceller son sabre puis se laissa tomber, lame en avant, sur le hollow dont il transperça le masque par derrière.

    Laissant le corps partir en fumée il rengaina son zanpakto avant d'observer l'endroit. cette ville était vraiment immense, il rêvait depuis tellement de temps de venir ici mais jusque là il n'avait jamais eu de raison valable pour y venir. Il décida alors de trainer un peu dans les environ pour une visite de la ville.

    Il aimait pouvoir flâner dans les large rues en profitant du fait qu'il était invisible pour la majorité des personnes présente ici. Il regardait cette ville avec attention, avait il vécu ici autrefois ? Préférant ne pas y penser il continua insoucieux. Soudainement il sentit deux reiatsu très différent. Il n’arrivait pas à dire à qui il pouvait appartenir mais il sentait l'énorme différence entre les deux.

    A force de chercher il tomba sur un shinigami combattant un immense hollow. Une capitaine sans nul doute vu sa puissance spirituelle, ce qui le gêna était qu'elle combattait avec son hakudo au lieu d'en finir directement avec son sabre. Il regarda le combat un moment avant de lancer


    - Taisho sama ! Finissez en avec cette chose vous avez mieux à faire que de jouer avec le menu fretin si je ne m'abuse !
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité


    MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Mar 20 Sep - 20:45

    Mitsuki Sanada a écrit:

    Concentrée sur mon combat, que je désirais régler le plus simplement et rapidement possible et ce en tâchant d'économiser mon énergie, j'ai aussitôt entendu une voix un peu lointaine qui s'adressait à moi. J'ai compris, il désirait forcément que je l'achève en utilisant mon shikaï, mais je considérais que ma simple force brute suffisait à terasser un simple hollow. Je n'étais pas comme ces shinigamis pressés qui utilisaient leur shikaï devant tout ennemi peu importe sa taille, je considérais que la vraie expérience de combat résidait dans la technique, et non uniquement dans son zampakutô. Étrange façon de penser, peut être, mais j'avais toujours admirer cette façon de combattre à l'épée que les shinigamis avaient, et ce même avant d'y arriver moi même. Cela remonte à loin, mais toutes mes valeurs en tant que shinigami remontent à peu près à cette époque également ... celle où je vivais dans le rukongaï. De toute façon, peu de gens dans le Seireitei pensaient que je venais vraiment de là, un jour on a même pensé que je faisais partie d'une famille noble alors que ... ce n'est pas du tout le cas et ça ne l'a jamais été. Tout ça pour en venir à cette voix entendue en plein combat, celle qui me disait d'en finir rapidement. Chaque combat avec un hollow était pour moi une occasion en or de m'entraîner, alors pourquoi en finir aussi rapidement avec le shikaï ? Plutôt que de me crier d'en finir rapidement, il aurai pu simplement lever ses fesses et venir m'aider. Bordel, pourquoi je m'égares ainsi. Je me dépêches de donner le coup final à la bête, lui sciant la tête en deux alors qu'il disparut. Je n'ai pas l'intention de perdre de temps par la suite, ce fainéant me doit quelques explications pour être simplement resté à admirer la scène en me criant comme si il savait qui j'étais ou encore comme si il faisait partie de ma division, ce qui m'apparaissait fort peu probable. J'ai jeté un coup d'oeil, en espérant apercevoir un quelconque signe de son appartenance, et je n'ai pas trouvé. Je n'étais pas pour l'inspecter à la grandeur non plus ... il m'aurait prit pour une tarée.

    « Alors, content ? »

    On remarquera bien assez tôt que je ne parle pas beaucoup, voir très peu. Je suis plutôt du genre réservée, même si les membres de ma division se sont un peu habitués, ils ne m'en croient pas moins capable d'exercer mes fonctions. Je l'ai déjà prouvé, et je le referais n'importe quand. Ce qui m'énerve un peu, c'est d'avoir dû terminer un combat si rapidement, ça aussi on le remarquera tôt ou tard, j'adore combattre. Son visage ne me dit pas grand chose, il faut dire que je ne suis pas capitaine depuis aussi longtemps que certains. Je ne me souviens pas l'avoir déjà vu quelque part.

    « Qui est tu ? »

    Ai-je demandé sur un ton neutre, mais légèrement froid. Mon ton habituel, quoi. On ne peut pas dire que je suis toujours un petit bout en train dans mes fonctions de capitaine. Je suis exemplaire, un peu comme se le doit la neuvième division. Représenter la justice, c'est imposer le respect.
      Revenir en haut Aller en bas
      Kay Taiko:: Shinigami Siège ::
      avatar
      :: Shinigami Siège ::

      Localisation : Dans un coin tranquille
      Emploi/loisirs : dormir, se battre, se détendre
      Humeur : Joyeux

      Feuillet De Personnage
      : : Reiatsu ::
      36/100  (36/100)
      : : Habilité en Combat ::
      34/100  (34/100)
      :: Expériences ::
      0/0  (0/0)


      MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Mar 27 Sep - 21:43

      « Qui est tu ? »

      Déjà elle semblait pas vraiment ravie. Peut être la façon dont il lui avait parlé ne lui avait pas plu ? Ça restait la possibilité la plus probable vu qu'elle semblait à fond dans son affrontement avec le monstre tout à l'heure. Il se leva en tachant d'afficher un air un peu plus sérieux, fallait quand même l'être quand on était en présence d'une dame de haut rang.

      - Je suis le 3eme siège de la onzième division mademoiselle, Kay Taiko. Excusez moi pour ne pas être venue à votre aide mais je pensais que vous aidez à combattre un si piètre adversaire aurait plus été insultant pour vous qu'autre chose.

      Tout en parlant il s'inclina légèrement en avant en signe de respect. Quand il avait la flemme d'aller à l'entrainement il lisait un bouquin au hasard, trouvant parfois quelque formule de politesse dans ce genre là. Comme quoi ça peux servir partout à n'importe quel occasion faut pas croire !

      Il se concentra ensuite pour tenter de détecter un autre reiatsu hostile mais il semblerait qu'il n'y ai pas d'autre hollow dans les parages, voila une bonne chose. Pas qu'il ne veuille pas se battre, le hollow qu'il avait tué ne l'ayant nullement satisfait, mais il voulait aussi prendre du temps pour visiter un peu le coin.

      Il fallait qu'il rentre à un moment ou un autre mais il pourrait dire qu'il avait trouvé une bonne dizaine, non plutôt une vingtaine de Hollow et qu'il à du s'attarder un peu pour finir le boulot. Il espérait juste qu'ont le croiraient une fois de retour.


      - Vous veniez visiter la ville avant que ce truc vous tombe dessus non ? Si ça vous dit je peux vous montrer deux trois coin sympas que j'ai pu voir avant de venir ici. 'Fin après c'est vous qui voyez.

      Il essuya sa lame un petit moment en attendant la réponse de son interlocutrice tout en écoutant d'une oreille attentive. Il fallait reconnaitre que servir de guide à un capitaine pouvait être un honneur mais fallait pas qu'elle s'ennuie. Bref si il voulait rentrer dans ses bonnes grâce sans pour autant paraitre lèche botte il avait intérêt à pas faire de gaffe. Soupirant discrètement il se demanda ce qu'il lui avait pris de lui faire cette proposition. Il lévita à un mètre du sol, assis en tailleur, puis rangea son sabre.
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur
      Invité
      Invité


      MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Mer 28 Sep - 14:38

      Mitsuki Sanada a écrit:

      Je n'étais jamais bien agréable lorsqu'il s'agissait de mes responsabilités. Ne faisant pas partie d'une famille noble, je considérais en avoir énormément à prouver aux autres capitaines, et je le faisais en gardant cette attitude formelle, bien peu encline à recevoir les encouragements des autres shinigamis .. probablement qu'avec le temps tout cela s'arrangerait, je pourrais même y prendre un peu de plaisir mais .. je n'étais pas en fonction depuis bien longtemps, et la division de la justice demandait avant tout un tempérament plus calme, impassible .. à la limite du très sérieux. J'assurais mes fonctions avec le plus grand soin, mais je savais cependant que cela ne m'obligeait pas à être désagréable en permanence ...

      Déjà, sa réponse me paraissait pleine de bon sens. Je n'ai pu m'empêcher de penser ' c'est bien mieux comme ça ' alors qu'il s'est excusé puis justifié d'une façon fort appréciable. J'approuvais ses dires, en plus de s'être présenté immédiatement alors que je lui avais demandé qui il était. Une attitude aussi respectable, méritait que je me souviennes de sa personne. J'ai donc souri faiblement.

      « J'apprécie ton bon sens ... »

      Je n'avais pas imaginé faire partie d'une visite guidée, mais je devais avouer qu'il était fort probable qu'il connaisse les environs mieux que moi. Il y avait si longtemps que je n'y avais pas mis les pieds que je n'avais aucun souvenir de cet endroit, pas même de ma propre demeure ou de ma famille. Depuis mon arrivée à la Soul Society, c'est comme si j'avais toujours été une orpheline ayant grandi avec des amis, parce que je me souvenais avoir rejeté la famille dans laquelle je m'étais retrouvée.. moi et l'autorité à l'époque, c'était assez incompatible. Pour le moment, il semblerait qu'il ait vu juste en ce qui concernait mes intentions en venant ici, alors pourquoi ne pas accepter ? Ce serait là une occasion pas mal pour me faire pardonner le ton sévère que j'avais utilisé en m'adressant à lui. Aux yeux des gens, Sanada-Taichô ne se détache pas souvent de ses fonctions, mais ça peut faire un peu de bien parfois de prendre un moment pour soi. Ma personnalité n'avait pas changé depuis que j'avais accéder au grade de capitaine, j'étais juste un peu plus sérieuse que d'habitude. Je l'avais toujours été, pas du genre à rire beaucoup mais .. c'est pas comme si je l'étais autant que certains autres capitaines, qui donnent froid dans le dos tellement ils ont l'air impassibles. À leur côté, je donne à peu près la même impression mais .. j'ai toujours été quelqu'un qui aime se détacher de ses responsabilités pour prendre l'air un peu ... alors .. pourquoi ne pas accepter la proposition ? Ça me gêne un peu .. mais je n'ai rien à y perdre, pas vrai ?

      « J'imagine que ça pourrait se faire ... »

      Ai^-je simplement répondu, un léger sourire au visage. Je n'avais pas l'habitude de visites guidées, mais j'avais l'impression que cela pourrait donner une visite intéressante. Il n'avait pas vraiment l'air du genre de type avec qui on s'ennuie, restait maintenant à voir au cours de la visite.

      Maintenant fixée sur mon emploi du temps de la journée, qui continuerait comme je l'avais prévu ; une visite à Karakura. Je n'avais plus rien à craindre en terme de menaces, j'ai donc ranger mon épée dans son fourreau. Elle n'en sortait pas si souvent depuis un bout de temps, ce petit combat m'avais bien plu à vrai dire.

      « Alors comme je ne connais pas les environs, je te laisserai le soin de me faire visiter ... et c'est quand tu veux .. »

      Dis-je alors qu'il était assis en tailleur, l'air tellement calme que je n'aurais jamais reconnu l'esprit de la onzième .. toutes des brutes à mes yeux. J'allais peut être changer mon point de vue, après ça ..

      Spoiler:
       


        Revenir en haut Aller en bas
        Kay Taiko:: Shinigami Siège ::
        avatar
        :: Shinigami Siège ::

        Localisation : Dans un coin tranquille
        Emploi/loisirs : dormir, se battre, se détendre
        Humeur : Joyeux

        Feuillet De Personnage
        : : Reiatsu ::
        36/100  (36/100)
        : : Habilité en Combat ::
        34/100  (34/100)
        :: Expériences ::
        0/0  (0/0)


        MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Sam 8 Oct - 23:18

        « J'imagine que ça pourrait se faire ... »

        Kay recentra immédiatement son attention sur la capitaine qui venait de lui répondre. Ouf, déjà il semblait que sa réponse ai eu un effet positif sur cette dernière qui...esquissait un sourire ? N'en étant pas sûr il préféra ne pas s'attarder sur la question. Bon maintenant le problème était réglé: le voila devenu guide touristique.

        « Alors comme je ne connais pas les environs, je te laisserai le soin de me faire visiter ... et c'est quand tu veux .. »
        - Et bien, je ne connais pas toute la ville mais en visitant un peu ont devrait trouver des coins sympa.

        Il lui fit signe de le suivre puis il longea les bords de la rivière d'Onose. Il fit savoir à la capitaine ce qu'il avait entendu à propos de celle ci quand il était arrivé. La rivière avait donc la réputation de devenir magnifique quand les première libellules venait voleter à sa surface. Il traversa ensuite quelque rue pour passer juste devant un hôpital abandonné. Là Kay lui expliqua juste qu'il était présumé hanté par les habitant mais ajouta simplement que c'était totalement faux.

        Puis il passèrent devant le lycée et il expliqua encore qu'il s'agissait d'une sorte "d'académie" pour humain en quelque sorte, il n'en savait pas plus pour tout dire. Au hasard il tombèrent sur un des nombreux parc de la ville. Il regarda attentivement puis s'enfonça dans la masse d'arbre jusqu'à arriver en face d'un grillage. Derrière ce dernier s'étalait une grande partie de la ville qui était quand même immense dans son ensemble. Il s'appuya contre un tronc et jeta un regard vers la capitaine.


        - C'est un coin tranquille ici, au fond il ont du bol ces humains. Eux il ont pas à ce tracasser pour les même chose que nous et dans un sens je me dit que c'est pas plus mal. Après tout chacun ses soucis, on a les nôtres ils ont les leurs...

        Il donna un coup de coude dans le tronc, tendis la main et réceptionna une pomme qui allait tomber. Il jongla avec un court instant avant de la jeter, pas assez mûre semble t-il.

        - Oh fait, sauf votre respect puis je savoir votre nom à tout hasard ?

        Il posa cette question tout à fait naturellement, lui ayant dit son nom il se dit qu'il était normal de lui demander le sien bien que le fait de le savoir ou pas ne changeait rien pour lui. Il prit le temps d’examiner un peu plus en détail son interlocutrice: elle était jeune, ça on ne pouvait pas lui enlever. Bien que nombre de capitaine (du moins ceux qu'il avait vu) était assez jeune celle qui se tenait devant lui semblait l'être un poil d'avantage n'empêche. Il ressentait toujours cet incroyable force malgré le fait qu'elle soi passive. C'était donc ça la force des capitaine....Il commençait déjà à imaginer ce qu'il pourrait faire avec une force pareille tout en soutenant son regard vers la capitaine tout en entretenant un petit sourire en coin.
        Revenir en haut Aller en bas
        Voir le profil de l'utilisateur
        Invité
        Invité


        MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Dim 9 Oct - 15:40


        J'avais l'impression d'être une touriste, venant d'un endroit totalement différent et visitant ce monde qui m'était alors totalement inconnu. J'y étais allé pour quelques missions, cependant je n'avais jamais vraiment pris le temps de visiter de cette façon, mon seul point de repère ayant déjà été le reiatsu des hollows que je traquais. En tant que capitaine, bien que nouvellement nommée, de la neuvième, je n'avais pas l'habitude de prendre part à des visites guidées, surtout par le troisième siège de la 11e ! Heureusement pour lui, j'avais toujours cette attitude impassible et détendue, mais j'étais loin de la porter en permanence. Les jeunes femmes avaient droit de prendre un moment pour elles, et ce n'était pas un grade qui allait m'empêcher de prendre un peu de bon temps. Pour moi, une simple promenade dans ce monde m'aidait a penser à autre chose que mes responsabilités, alors pourquoi ne pas décrocher un peu et en profiter alors que quelqu'un me proposais de me faire visiter ?

        La rivière est magnifique, mais je ne saurais dire pourquoi j'ai toujours apprécié davantage un vieil hôpital désaffecté à l'air sinistre à une jolie scène de paysage ? J'en ai foutrement aucune idée, mais malgré mes airs de gamine, je me passionne pour tout ce qui est sinistre, voir macabre. Je suis l'une de ces personnes qui ont l'air si douces et si gentilles, mais qui peuvent surprendre à tout moment. Après un dernier regard sur l'hôpital, nous sommes repartis, en direction de ce qui ressemble à une forêt. Je le suis, sans dire un mot. Mon silence a souvent pour effet de troubler certains, qui croient alors qu'ils sont ennuyants mais, en fait, je n'ai juste pas l'habitude de parler lorsque je n'ai rien de plus intéressant à dire. M'amuser étant devenu quelque chose de bien secondaire depuis mon entrée à l'académie, j'ai coupé presque toutes mes relations amicales pour me consacrer à mon entraînement. Ma seule source de plaisir étant désormais le combat, certains ont tendance à me qualifier de brute. C'est pas tout à fait le cas, et ça ne veut pas dire que je ne peux pas être gentille et profiter du moment présent. Ce que je fais maintenant, alors que Kay prend la parole après un court moment de silence. S'ils ont de la chance ? Ils ne savent probablement pas à quel point.

        « Oui, ils ont de la chance, ces humains ... »


        Dis-je simplement après un court moment de silence, où j'étais en train de regarder deux personnes profiter gaiement d'une promenade en forêt. Je ne connais pas le lien qui les unit, mais ils ont l'air heureux. Je suis fascinée par les humains, en réalité. Nous pouvons les voir, alors qu'eux ne peuvent même pas se douter de notre présence. Je me surprend alors a soupirer, réalisant que même ma vie après la mort ( je ne me souviens même plus de celle avant ... ) ne m'apporte pas cette satisfaction, ce sourire heureux que j'ai vu sur leur visages. Je réalise petit à petit que d'avoir tout sacrifié pour devenir plus forte, m'a au final apporté beaucoup moins que ce que j'avais imaginé. Tout ces gens que je côtoie dans le cadre de mes fonctions, ne sont que des subordonnés et des collègues, mais eux ils ont tous quelqu'un sur qui compter alors que moi, je n'ai plus personne. Peut être que d'être moins fermée à l'égard des autres me permettrais d'être un peu mieux. Trêve de réflexion, je commence à m'emporter dans mes sentiments et ça, c'est mal. Encore heureuse qu'il m'ait tiré de là en reprenant la parole, me demandant cette fois si mon nom ... tiens c'est étrange ça, j'aurais juré qu'il le savait déjà. Faut croire que ce ne sont pas tous les shinigamis qui connaissent par coeur le nom des 13 capitaines ... ben faut dire qu'en y repensant .. je ne suis pas certaine de pouvoir les retenir tous ...

        « À tout hasard, mon nom c'est, Mitsuki Sanada .. »


        Un détail à ne surtout pas négliger. Je n'étais pas seulement froide par moments, j'étais surtout extrêmement timide. Je ne me faisais pas demander mon nom souvent, soit les gens le savaient déjà, soit on ne me le demandait pas directement. Pour tout dire, mes fonctions n'autorisaient pas vraiment les gens à m'appeler Mitsuki, c'était davantage Sanada Taichô que j'entendais depuis un certain temps. Ça faisait assez plaisir à entendre ...

        J'ignore pourquoi, j'ai envie de le remercier. Il doit être la première personne à me porter ne serais-ce qu'un tout petit peu d'attention pour la personne que je suis en dehors de mes fonctions en prenant la peine de me demander mon nom. C'est pas grand chose, mais la plupart des shinigamis ne demandent pas ainsi le nom d'un capitaine, certains font comme moi à l'époque, et ne demandent le nom d'à peu près personne. Je dois prendre la parole, autrement je ne sais pas ce qu'il pourrait penser, qu'il m'ennuie ? C'est pas du tout le cas, en fait.

        « Pas que cette forêt me déplaît mais ... peut être pourrions nous entamer la visite de la ville elle même ? Je meurs d'envie de voir ce que les humains ont comme passe temps ... »

        Au risque d'y devenir accroc. J'ignorais tout de leur habitudes, du moins, je m'en souvenais bien peu. J'avais envie de trouver quelque chose à faire, quoi que dans une ville humaine où personne ne nous voyait, cela devenait un peu difficile même si nous avions envie de prendre un verre ou quelque chose. Ben quoi ? Je suis assez instruite pour savoir que l'activité préférée numéro un de la majorité des hommes de la Soul Society toute entière est de s'asseoir autour d'un verre de saké, à l'exception de ceux qui ne tolèrent pas l'alcool.

          Revenir en haut Aller en bas
          Kay Taiko:: Shinigami Siège ::
          avatar
          :: Shinigami Siège ::

          Localisation : Dans un coin tranquille
          Emploi/loisirs : dormir, se battre, se détendre
          Humeur : Joyeux

          Feuillet De Personnage
          : : Reiatsu ::
          36/100  (36/100)
          : : Habilité en Combat ::
          34/100  (34/100)
          :: Expériences ::
          0/0  (0/0)


          MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    Dim 16 Oct - 9:07

          « À tout hasard, mon nom c'est, Mitsuki Sanada .. »
          - Très beau nom si je puis me permettre...

          Mitsuki hein ? Elle devait être la capitaine de la neuvième si sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Voila donc la raison pour laquelle elle à pu aussi facilement venir dans le coin, forcément avoir accès en permanence au Senkaimon doit grandement aider. Enfin bref là n'était pas la question, car apparemment il devrait jouer les guides un peu plus longtemps. Il rejoignit donc la ville et se mit à marcher en pleine rue, il devait avouer que tout ces grand bâtiment le dépaysait totalement, lui qui était habitué au petite maison tranquille et simple du Seiritei.

          Néanmoins malgré la grandeur de ces édifices il présentait que l'on devait s'y tasser, les humains sont tellement nombreux que même les endroit les plus haut ne les abrite pas tous. Mais cette ville à quelque chose de spécial, il y a beaucoup d'humains possédant certains pouvoir de celui de simplement voir les esprit à ceux de tuer des hollows, il y en a de toute sorte.

          Et surtout, avant toute chose : ce qu'elle était paisible parfois. Le simple fait de s'y trouver donnait à Kay un sentiment de paix perpétuel qu'il appréciait grandement. Au moins ici il n'avait pas à redouter de se faire choper pour régler les problème ennuyeux de sa division, quand je dit ennuyeux de parle de ceux qui ne concerne pas le combat bien entendu.

          Il voyait les gens défiler juste à coté de lui, à quelque millimètres sans pour autant le voir ni même sentir sa présence. C'était cela depuis toujours, il était toujours sous la protection des shinigamis, en permanence mais sans se douter un seul instant qu'il existe un monde autre que le leur. Kay passa tour à tour devant un fleuriste dont le propriétaire semblait sympathique, en face d'une quincaillerie où là le type semblait au contraire au bord de la dépression puis il tourna au hasard et arriva dans une rue dont les coté était bondé de maison. Il prit le temps de regarder un peu et il eu une étrange impression, comme si il était déjà venu ici, ou qu'il y avait vécu...

          - Ça change grandement des énorme bâtiment d'il y a cinq minutes vous trouvez pas ?

          Le shinigamis se surprit alors à observer dans l'une des maison, rien qu'une fraction de seconde et pourtant. Il présentait qu'il avait du vivre dans une maison semblable avant de mourir, mais était ce ici ? Ou dans une autre plus loin ? Dans cette ville ou ailleurs ? Il secoua la tète pour se remettre les idées en place, il fallait quand même qu'il soit attentif au cas où on lui adresserait la parole.

          C'était la moindre des chose après tout. Il continua sa marche sans penser à quoique ce soit d'autre qu'aux hollows qu'ils avait eu, avec l'énergie que Mitsuki il ne devait pas y en avoir plus ? L'énergie d'un capitaine ça se remarque de très loin. Il posa une main sur le pommeau de son sabre, il espérait qu'il pourrait continuer à profiter du clame un peu plus longtemps avant de devoir se battre mais cette éventualité ne le rebutait pas le moins du monde.

          - C'est vraiment calme....faite que ça dure quand même un peu
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Contenu sponsorisé


          MessageSujet: Re: Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !    

          Revenir en haut Aller en bas
           

          Une visite à Karakura ? Pourquoi pas !

          Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
          Page 1 sur 1

          Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
          BLEACH OTHER WORLD :: RPG WORLD :: KARAKURA TOWN :: Rivière Onose-
          Bleach © Tite Kubo - Bleach Other World © Gentoku Yamiko
          Toute reproduction même partielle est interdite !
          Protected by Copyscape Web Plagiarism Software
          Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit