Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Un lien avec un personnage déjà actif sur le forum ?
Alors opte pour un personnage prédéfini !



[Voir Liste]

Partagez | 
 

 Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juri Chujishiro:: Vizard Capitaine ::
avatar
:: Vizard Capitaine ::

Localisation : Dans mon lit avec ma couette.
Emploi/loisirs : Capitaine, dormir, s'amuser...
Humeur : Flemme de dire...

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
57/100  (57/100)
: : Habilité en Combat ::
56/100  (56/100)
:: Expériences ::
0/0  (0/0)


MessageSujet: Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]   Jeu 27 Oct - 5:52

Comme à son habitude, Juri s’était réveillée ce jour-là dans les environs de l’après-midi avec un gros mal de crâne, fatiguée, elle avait un peu bu la veille, quelques gouttes, enfin de grosses gouttes et s’était couchée tard, très tard même et dans ces conditions, il est dur de se lever en pleine forme. Elle se redressa donc en position assise puis frissonna, elle avait froid étant donné le fait qu’elle avait dormi sans mettre sa couverture par-dessus elle et comme la nuit, il y’avait un petit courant d’air qui circulait, elle avait attrapé froid, heureusement, le haori d’un capitaine pouvait s’avérer utile dans ces cas-là car il tient un peu chaud.

Juri éternua plusieurs fois d’affilé et se frotta le nez, reniflant légèrement avant de se lever donc et quitta son lit, se frottant au passage les yeux, elle regarda autour d’elle pour savoir où elle était, apparemment elle se trouvait dans la demeure des Chujishiro, plus précisément dans sa chambre, de toute façon, cela n’a pas beaucoup d’importance, dans tous les cas, elle se retrouvait toujours chez elle ou bien aussi dans les quartiers de la 10ème Division, plus précisément sur le canapé qui se situait dans son bureau et qu’elle avait installé là-bas lorsqu’elle avait été promue au poste de Capitaine de la Division, c’était le deux seuls endroits où elle passait ses nuits. Après avoir jeté un œil aux alentours, elle alla prendre une bonne douche froide pour être pleinement réveillée, ensuite elle s’habilla, de nouveaux vêtements mais elle avait toujours le même style, c’est-à-dire un débardeur et des shorts en jeans bleu, c’était bien mieux à porter que les vêtements de shinigami, même si elle n’avait rien contre ce kimono noir, elle préférait les habits que les humains portent depuis que la liberté sur l’habillement a été mise en place, mais passons ces détails-là.

Après s’être préparée, n’oubliant pas bien sûr de mettre son haori et de prendre sa ceinture sur laquelle étaient attachées ses deux lames, ceinture qu’elle tenait par-dessus son épaule, elle se dirigea à pas lents en directions des quartiers de sa division. Arrivé à cet endroit elle passa par son bureau, saluant aux passages les autres shinigamis, elle en profita pour les embêter et les taquiner un petit peu, distribuant des petits pincements aux fesses de ses membres adorés, comme à son habitude, bien sûr c’était juste pour s’amuser un peu avec eux, elle aimait cela. Lorsqu’elle ouvrit la porte de son bureau, son pire cauchemar était là, des piles de dossiers étaient posées sur sa table de travail, l’horreur absolu, de plus son bureau avait besoin de rangement car c’était le désordre, vivement que son vice capitaine lui soit assigné mais aussi que celui ou celle-ci soit l’opposé d’elle, c'est-à-dire sérieux et aimant faire les tâches qu’elle trouvait fatiguant et qu’elle n’aimait pas faire car elle avait la flemme de le faire, comme par exemple le rangement du bureau, ça serait le rêve, mais pour l’instant c’est le capitaine qui se tapait tout le travail.

Juri fit la moue en réponse à tout cela, elle devra encore effectuer tout ce travail…Osef, elle allait s’occuper de ça plus, elle ne savait pas quand mais plus tard, enfin pas trop tard non plus, il fallait rester un minimum sérieux quand même. Elle alla prendre une petite bouteille d’alcool qui se trouvait en dessous de son plan de travail et sortit de ses quartiers, accrochant une petite note sur la porte de son bureau, disant qu’elle était sortie, justifiant cela par le fait qu’elle avait une mission a effectué, bien sûr c’était une fausse excuse. Sortie de la division un peu en douce, cachant la bouteille afin que personne ne puisse suspecter quelque chose, la jeune capitaine se dirigea vers dans la forêt qui borde le Rukongaï, bien sûr c’était dangereux, car il y’avait des bandits et des hollows qui pouvaient y trainer, mais des fois il s’avérait que cet endroit était quelquefois calme et où on pouvait venir flâner un peu tranquillement, voilà pourquoi elle y alla, pour flâner, de toute façon, le Gotei 13 était calme au niveau des tâches à effectuer, il n’y avait rien à faire, enfin presque, si on enlevait les dossiers, mais bon, bref, passons cela aussi.

Juri n’essaya pas d’aller très loin dans la forêt afin d’avoir moins de probabilité de faire une mauvaise rencontre, mais ceci ne l’empêcha pas d’en faire une, en effet elle était tombée sur un groupe de bandits armés jusqu’aux dents qui passaient dans le coin, ceux-ci eurent le courage d’affronter le capitaine, pour elle s’était vraiment du bas niveau, elle n’avait même pas eu besoin de sortir ses armes, un coup de paume donné avec une force suffisante dans le plexus solaire de chacun suffit à les mettre tous à terre et à les faire déguerpir. La seule perte à regretter était la moitié du contenu de sa bouteille à cause d’un coup d’un des bandits que Juri avait esquivé mais qui toucha la bouteille et la fit tomber par terre, déversant une partie de son contenu, vraiment du gâchis, heureusement il en restait la moitié, Juri devait s’en contenter. A la fin de ce combat, elle grimpa sur un arbre et s’installa le long d’une grosse branche solide, adossant son dos contre le tronc, puis elle sortit son kiseru et commença à fumer tranquillement tout en vidant petit à petit le reste du saké de la bouteille, elle était peinarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-other-world.1fr1.net/t90-juri-chujishiro-there-s-b
Natsuki Kurodo:: Staff | Ni Ban Taï Fukutaisho ::
avatar
:: Staff | Ni Ban Taï Fukutaisho ::

Humeur : Détendue

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
40/100  (40/100)
: : Habilité en Combat ::
46/100  (46/100)
:: Expériences ::
20/100  (20/100)


MessageSujet: Re: Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]   Sam 24 Déc - 1:24

La tension était pour beaucoup presque palpable dans l'entrepôt. Ce n'était pas tous les jours que deux gros bonnets d'organisations criminelles se réunissaient après tout. Chaque faction placée de part et d'autre de la salle se regardaient dans le blanc des yeux. Un blond, au visage sûr de lui, s'avança de quelques pas après que son patron le lui ai ordonné d'un geste de la main. Ce dernier essayait d'avoir l'air détendu, mais les auréoles de sueur sous ses bras en disaient long sur l'état de ses nerfs. C'était une transaction risquée, car l'échange qui allait avoir lieu allait bouleverser les rapports de forces des clans du monde souterrain régnant sur les quartiers du Rukongai, et les organisations rivales ne pouvaient pas forcément voir cela d'un très bon œil. D'un autre côté, la sécurité était maximale, une quantité peu imaginable d'hommes gardaient l'ensemble du lieu et de ses environs.

Arrivé à mi-chemin, le blond s'arrêta et jeta d'un geste négligeant l'attaché-case qu'il tenait en main en direction d'un moustachu richement vêtu. Ce dernier le foudroya d'un regard mauvais, ce qui n'effaça en rien le sourire de l'intéressé, puis claqua des doigts. Le rouquin à lunette présent à sa droite se baissa alors, et examina le contenu de la valise. Un hochement de tête confirma au moustachu que tout était claire. Un sourire révéla alors ses dents impeccables. D'un geste du doigt, il somma un autre homme d'avancer vers le blond, une mallette à la main. A l'instar de la première attaché-case, il la lança dans la direction de l'intéressé, qui l'arrêta du pied. D'un léger coup de talon sur le dessus, le blond l'ouvrit, ce qui ne fit étirer que davantage son sourire.


« Je vous remercie d'avoir prit soin de vous déplacer en personne, Dodonga-sama » annonça-t-il soudainement, ce qui troubla le silence de la salle. « Ashigetsu-sama. » ajouta-t-il ensuite en se tournant vers son patron. «  Je pense qu'avec ce que nous avons là, j'ai assez de preuves pour pouvoir assurément tous vous condamner. »

La salle entière braqua ses yeux vers le blond, que le comportement étrange laissa sans voix. Le blond dégaina alors le court sabre attaché à sa ceinture, et le jeta vers le sol. A peine la lame s'était-elle plantée dedans qu'une trentaine de Keigun firent leur apparition un peu partout dans l'entrepôt. Efficace et meurtrière, l'élite de l'Onmitsukido avait déjà neutraliser une bonne partie des hommes de mains de la salle avant que ces derniers ne commencent à réagir. Et ce fut la panique.

« Toi... »
grogna Dodonga en dévisageant le blond.

Celui-ci avait effacé son sourire, remplacé par un visage aussi froid que la mort. Ce fut la dernière chose que le moustachu vit. Il n'avait réalisé le coup blanc qu'on lui avait porté à la gorge qu'en s'écroulant durement contre le sol, le souffle coupé. Le blond attrapa le Zanpakto que l'un des Keigun lui lança, et partit en traque de son ''patron'', lequel n'avait pas attendu son reste pour prendre la fuite. Le bâtiment était encerclé, il ne risquait donc pas de s'enfuir bien loin, mais il avait un petit compte personnel à régler avec lui, qui n'aurait rien de très professionnel. Traversant la salle d'un shunpo, il emprunta la seule sortie accessible, et très vite, au détour d'un couloir, il trouva sa cible. Acculé contre un mur, ce dernier le regarda, incrédule.


« Hogara... pourquoi... ? 
_Tu n'as toujours pas comprit ? »


Le blond porta la main à son visage, et d'un geste, arracha le masque qu'il portait. La fausse peau s'écrasa sur le sol dans un bruit légèrement spongieux, et révéla alors le visage de l'imposteur. Le blond de ses cheveux céda sa place à un bleu pâle, dont les mèches encadraient son visage tatoué sous les yeux.


«  Tu serais surpris de savoir tout ce que la Douzième Division est capable de faire. » répondit Natsuki à la question muette d'Ashigetsu.

Le shinigami se racla la gorge, visiblement satisfait de retrouver sa véritable voix, avant de s'avancer vers le caïd.



************************

Face à une poignée d'hommes, le Vice-Capitaine distribua ses consignes. Maitriser la situation dans l'entrepôt n'avait pas prit plus d'une demi-heure. Tous les criminels avaient pu être mis hors d'état de nuire, et attendaient désormais sagement ligotés et/ou assommés que l'unité chargée de les rapatrier viennent les chercher. Néanmoins, l'opération n'était pas encore tout à fait terminée aux yeux du shinigami.

« Il doit rester encore des groupes en patrouilles, principalement dans les environs de la forêt. Divisez-vous en trois groupes, et ratissez ces trois secteurs, je me charge du dernier. »

Les instructions étaient simples, aussi les Keigun disparurent aussitôt. Natsuki, de retour dans ses vêtements d'assassin, se dirigea vers sa zone de recherche. Une succession rapide de shunpo l'amena bien vite à la lisère de la forêt, où il laissa d'abord ses oreilles travailler. Perché sur une branche d'arbre, il ferma les yeux, et écouta. Les feuilles de l'été bruissaient doucement sous l'effet du vent doux, accompagnées du grincement des branches. Quelques oiseaux entamaient leur chant, ici et là, comme une réponse à la symphonie des cigales. Par moment, le vent qui caressait son visage amenait avec lui le clapotis du cours d'eau traversant la forêt. Du moins, habituellement. Car aujourd'hui, c'était une sorte de piétinement qu'il apporta, trop léger pour être celui d'un animal. Le shinigami ouvrit alors lentement les yeux, et disparu, en direction de ce son peu commun à la forêt. Atterrissant au sol une centaine de mètres plus loin, il observa deux hommes courir dans sa direction, arborant un visage où se mêlaient la peur et la douleur. Natsuki les avait déjà croisé une fois, et cette unique fois n'avait pas suffit à lui faire oublier qui ils étaient : deux pillards travaillant pour l'organisation qu'il venait de démanteler. Il les accueillit donc de la façon la plus appropriée : d'un rapide shunpo, il plaça un violent lariat au bandit de droite, lequel s'écrasa à terre entrainé dans son élan, avant de brusquement tourner sur lui-même et frapper du coude le visage du second. KO en un coup chacun, Klarth envoya un kido en l'air afin de signaler sa position. Une équipe ne tardera pas à venir chercher les deux concernés.


« Ces deux là avait l'habitude de se déplacer en groupe plus nombreux il me semble. » murmura pour lui-même le Vice-Capitaine.

Empruntant la direction de laquelle venaient les deux malfrats, il trouva très vite une trainée de quelques hommes gisant au sol. Un genou à terre, le shinigami observa l'état de l'un d'entre eux. Il était encore semi-conscient, mais sans doute incapable de se déplacer avant un petit moment. La marque très net d'un puissant coup sur son torse nu indiquait que quelqu'un s'était déjà chargé de leur cas, et les avait frappé juste assez fort pour les laisser quitter les lieux avant de sombrer dans la léthargie. Idéal si l'on ne veut pas de déchets sur son territoire. Un autre rayon de kido fusa entre les branches, en direction du ciel, avant que Natsuki explore encore les environs, curieux de savoir qui lui avait rendu ce petit service involontaire.

Perdu au milieu des branchages, une longue natte d'un violet éclatant attira rapidement son regard. Regard qui se posa d'ailleurs sur l'ensemble de ce joli fruit perché. Des yeux bleus cernés sur un visage à la peau claire, les courbes délicates de ce corps étaient enrobés d'un haori de capitaine et de vêtements humains relativement révélateur du contenu. Une pipe à la main, et une bouteille dans l'autre, la demoiselle siégeait tranquillement allongée sur son arbre. Curieuse horaire pour prendre le soleil venant d'un capitaine, mais cela ne sembla pas troubler Natsuki plus que cela. Il n'avait jamais rencontrer personnellement la Capitaine de la Dixième Division, mais les quelques rapports qu'il avait eu l'occasion de lire sur Chujishiro indiquait une certaine tendance à la procrastination. La vie est dur parfois à la Deuxième Division : les petits secrets de tous sont espionnés, mais il vaut mieux souvent faire comme si l'on ne savait rien. Surtout dans les cas où un capitaine est concerné...


«  Tout va bien Capitaine Chujishiro ? J'ai entendu des coups partir. » sourit le Vice-Capitaine en agitant la main.

Habituellement, il s'adresserait avec beaucoup plus de respect à un Capitaine, mais la situation, d'en trouver une tirant au flanc perchée sur son arbre avec une bouteille à la main, rendait le tout quelque peu plus détendu. Elle n'allait pas le lui reprocher, après tout.

_________________
Ce que je déteste avoir raison...


Dernière édition par Natsuki Kurodo le Mar 13 Mar - 21:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-other-world.1fr1.net/t6-natsuki-kurodo-vice-capita
Juri Chujishiro:: Vizard Capitaine ::
avatar
:: Vizard Capitaine ::

Localisation : Dans mon lit avec ma couette.
Emploi/loisirs : Capitaine, dormir, s'amuser...
Humeur : Flemme de dire...

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
57/100  (57/100)
: : Habilité en Combat ::
56/100  (56/100)
:: Expériences ::
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]   Mar 13 Mar - 2:43

Des fois, c’était peinard la vie de Capitaine de Gotei 13, quand on avait rien à faire, enfin presque, c’est vrai qu’il lui restait des piles de dossier sur le plan de travail, là bas dans le bureau de la dixième division, du travail légèrement en retard, qu’il fallait qu’elle rendre depuis un jour au moins mais qu’elle n’avait pas fait encore, il faudra qu’elle y pense pour ne pas risquer de se faire virer, si une telle chose était possible. Mais bref, le temps n’était pas à penser à ça, mais plutôt à se détendre, pour la énième fois, quelle flemmarde cette Juri, mais bon, il n’y avait encore aucun état d’alerte et on ne lui avait confié aucune mission pour s’occuper un peu. Elle n’avait pas aussi besoin d’entrainement, ses techniques, elle les maitrisait bien. Elle était donc là, tranquille sur sa branche, roupillant légèrement, profitant du calme environnant, quelques rayons de Soleil traversaient le feuillage et venait chauffer un peu l’air ambiant. La capitaine de la 10 ème division était calme, tirant les lattes de son kiseru et relâchant la fumée par la bouche et par le nez, elle fumait se dissipait ensuite au gré du vent. Elle avait aussi sa petite bouteille de sake, à moitié pleine à cause de ce brigand, elle aurait bien voulu le rattraper et lui donner des coups, il a osé gaspiller de l’alcool, le précieux alcool, une matière sacrée, c’était vraiment un sacrilège que de la gâcher, mais bref, elle n’allait pas s’apitoyer sur ce genre de chose. La jeune femme but une gorgée et soupira, tirant une nouvelle latte du kiseru et faisant sortir la fumée par le nez.

La Capitaine remarquait quelque chose d’assez étrange, la présence d’énergies spirituelles non loin d’ici, des shinigamis apparemment, un groupe assez nombreux, parmi eux, il y avait un fort, 3ème siège ou vice capitaine, c’était flou, ils étaient en train de se battre, une mission peut-être ? Juri se demandait si elle devait aller les aider, mais il semblerait qu’i n y’a rien de dangereux, tout était bon, tant mieux, elle n’avait pas eu à se déplacer, en plus, elle avait la flemme de quitter son instant de lassitude pour aller se battre, elle était tellement bien là. Mais elle sentait que la plus forte énergie spirituelle se rapprochait, qui était-ce ? Par pure précaution, Juri était en garde, elle était prête à fendre son katana sur son ennemi, puis elle entendit les feuilles faire du bruit, deux fois, des signaux, là c’était sûr, des shinigamis faisaient quelque chose et l’énergie spirituelle se rapprochait encore jusqu’à ce qu’elle entendit une fois s’adresser à elle. La capitaine tourna son visage vers la personne et l’observa.

C’était un jeune homme, élancé, cheveux gris-bleu plutôt terne, habillé en tenue d’assassin, probablement un shinigami spécial, ça existait au sein de la soul society, des shinigamis spéciaux habillé en tenue discrète, mais elle ne se souvenait plus à quelle division ils appartenaient, soit la deux soit la trois, osef de toute façon. Juri fixa le jeune homme qui semblait bien être informé sur la capitaine. La jeune femme tira une autre latte et expira par la bouche la fumée :

« Ah ces jeunes, même pas un petit bonjour Capitaine, il faudra revenir aux bases, lorsque c’était sévère. Et il faut prévenir, j’aurai pu vous sauter dessus ou voir vous tuer, heureusement que votre pression vous a identifié. Oui, il y a eu des coups, des bandits qui trainaient aux alentours. Et vous, que faites vous là et identifiez vous, par pure courtoisie et vous semblez me connaitre. »

Elle prenait un peu ses airs supérieurs, elle était capitaine, et lui surement moins gradé, de plus, il fallait pas trop qu’il remarque que la capitaine glandait, mais pour ça, elle s’en fichait un peu, elle but une petite gorgée de sake avant de tirer un autre latte, restant allongée sur son branchage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-other-world.1fr1.net/t90-juri-chujishiro-there-s-b
Natsuki Kurodo:: Staff | Ni Ban Taï Fukutaisho ::
avatar
:: Staff | Ni Ban Taï Fukutaisho ::

Humeur : Détendue

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
40/100  (40/100)
: : Habilité en Combat ::
46/100  (46/100)
:: Expériences ::
20/100  (20/100)


MessageSujet: Re: Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]   Mar 13 Mar - 21:14

N'ayant jamais été effronté, et entrainé à la discipline légendaire de la Deuxième Division, Natsuki se contenta de soupirer intérieurement. La Capitaine se payait sa tête, c'était évident. Prise la main sur la bouteille, elle tentait de retourner la situation en mettant sur son dos tous les torts. Beaucoup ont cette tendance, avait-il remarqué au fil du temps. Combien de traitres et autres criminels avaient rejeté la faute sur la Soul Society lorsqu'il leur avait mit la main dessus ? Le Vice-Capitaine réprima un sourire, et se conforma au code, il avait affaire à une Capitaine, et lui devait plus de respect que nécessaire si celle-ci le lui exigeait. Effaçant toute émotion sur son visage, il répondit d'une voix très protocolaire au flot de questions et de menaces qui venaient de déferler.

« Je suis Natsuki Kurodo, Vice-Capitaine de la Deuxième Division. »

Ce faisant, il passa une main dans le bas de son dos, et coulissant le long de sa ceinture, il ramena devant lui l'insigne prouvant son rang, de sorte à ce que Juri puisse le voir. Il détestait porter ce brassard à l'épaule, qu'il jugeait trop encombrant pour se battre. Certes, le poids était infime, mais pour certaines de ses techniques qui reposaient sur de la vitesse pure, ce n'était rien d'autre qu'une chape de plomb fixée sur son membre.

« Ne vous inquiétez donc pas pour moi, je sais me défendre, bien que j'avoue ne pas être en outre mesure désireux d'avoir à éviter un de vos assauts avant de pouvoir m'identifier. »

Le Vice-Capitaine espérait avoir choisit les bons mots pour ne pas appuyer sur le détonateur. '' Éviter '' faisait peut-être un peu prétentieux et provocateur de sa part. D'un autre côté, il se mentirait à lui-même en prétendant qu'au fond de lui, cette petite pique était involontaire. Ses nerfs mis en tension perpétuellement au cours de sa dernière longue mission qui touchait maintenant à sa fin, il éprouvait un certain désir de se détendre un peu. Et bien que ce soit réellement incongru de le faire avec une Capitaine, il n'arrivait à considérer totalement sérieusement la situation. Lui était dans le rôle de brave petit Vice-Capitaine dévoué à sa Division et qui connait sa place, et elle dans celui du Capitaine autoritaire. Désireux de détourner l'attention de sa propre vanne, il enchaîna rapidement :

« Me voyez-vous désolé, mais ce que je fais ici ne regarde que ma Division, je ne suis donc en mesure d'accéder à votre demande. »


Natsuki n'avait pas quitté des yeux Chujishiro. Alternant entre son kiseru et sa bouteille, la Capitaine ne donnait pas l'impression d'être spécialement intéressée par ce qu'il pouvait bien lui raconter. Il se doutait bien qu'elle agissait ainsi pour l'intimider quelque peu. Mais malheureusement, malgré tout le respect qu'il lui devait, il n'entra pas dans ce jeu là. Avec Gentoku Yamiko comme Capitaine, il connaissait le vrai visage de l'intimidation. Ses traits se radoucir alors, reprenant ceux que son visage avait l'habitude de porter dans sa vie de tous les jours au Gotei 13.

« Néanmoins, si cela vous intéresse un tant soit peu, sachez juste que cela touche à sa fin, aussi je ne vous dérangerai pas plus longtemps dans vos...occupations. »


Une seconde d'hésitation pour trouver le dernier mot, peut-être une de trop...

« Pour célébrer cela, et sans doute pardonner mes manières cavalières, peut-être accepteriez-vous de nous retrouver autour d'un verre ? »

Natsuki lâcha cette phrase avec un naturel qui, si elle avait été adressée à sa Capitaine, lui aurait sans doute valut les pires supplices. Mais maintenant qu'il avait établit un contact avec Chujishiro, il ne voulait pas rater l'occasion de se satisfaire d'une certaine curiosité. Il espérait juste avoir cerné suffisamment le mental de la jeune femme pour que sa déduction comme quoi elle ne le tuerai pas froidement sur le coup pour avoir prononcé ces mots, était valable, ou tout du moins pas trop erronée. L'occasion d'avoir une discussion avec un nom figurant sur la fameuse liste était trop belle pour être manquée. Et puis, si elle acceptait, cela lui servirait peut-être pour le boulot, qui sait ?

_________________
Ce que je déteste avoir raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-other-world.1fr1.net/t6-natsuki-kurodo-vice-capita
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do not disturb. [PV: Natsuki Kurodo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH OTHER WORLD :: RPG WORLD :: SOUL SOCIETY :: Les Alentours-
Bleach © Tite Kubo - Bleach Other World © Gentoku Yamiko
Toute reproduction même partielle est interdite !
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit