Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Un lien avec un personnage déjà actif sur le forum ?
Alors opte pour un personnage prédéfini !



[Voir Liste]

Partagez | 
 

 Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurogane Shinobu:: Arrancar Solitaire ::
avatar
:: Arrancar Solitaire ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
56/100  (56/100)
: : Habilité en Combat ::
56/100  (56/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   Jeu 5 Avr - 18:15

Le soleil venait de se lever, c'est l'heure du petit déjeuner avec Kurogane! Toute ressemblance avec une pub pour de la chicorée est purement fortuite d'ailleurs. Mais en effet, c'était un matin frais et agréable d'Avril. Le ciel était d'un bleu pâle parsemé ça et là de quelques nuages blancs. La ville s'éveillait doucement. Les braves gens tels des fourmis ouvrières commencer à grouiller dans les rues se pressant dans leur véhicules, dans les transports en commun, ou même à pied. Kuro, perchée sur le toit d'un immeuble aimait bien regarder les habitants de Karakura se presser pour aller au travail. Elle regardait ces humains s'affairer comme un enfant regarde une colonne de fourmis. Avec une curiosité presque scientifique. Kuro n'avait que très peu de choses à faire pour éliminer ces être si tel était son désir. Mais, aussi étrange que cela puisse paraître pour un Hollow, elle respectait la vie. Les massacres dont le seul but était de montrer sa force lui semblaient bien futiles. Les humains était si fragiles que rien que le fait de les regarder évoluer et vivre était un divertissement pour Kuro. Et surtout, l'Arrancar enviait les humains, leur monde pleins de jeux rigolos, leur façon de vivre en société. Toutes ces choses dont elle était privée de part son statut d'Arrancar invisible des humains.

Un peu triste, elle se laissa tomber dans la rue. La hauteur de chute aurait du blesser n'importe quel être vivant, mais Kuro n'était pas du tout une personne comme les autres. Elle se contenta donc de déambuler parmi les gens. Même si elle ne pouvait interagir physiquement avec eux, elle aimait bien se mêler à la foule. D'une certaine façon, ça lui permettait de noyer sa solitude. Suivant la masse, elle finit par arriver devant une boutique de matériel audio et vidéo. Elle adorait ce genre d'enseigne. En effet, les téléviseurs fascinaient la petite au plus haut point. Elle aimait beaucoup regarder les émissions de la télévision (hormis les documentaires animaliers avec des oiseaux dedans). C’était son passe-temps favori, elle pouvait rester des heures durant, les yeux braqués sur l'écran à regarder les images défiler. D'ailleurs, elle y passa sa journée.

La nuit était tombée depuis longtemps quand Kuro se lassa du spectacle hypnotique de la télévision. Il devait bien se faire vingt-trois heures et les rues étaient désertes. Maintenant, elle avait faim. Elle regarda brièvement autour d'elle. Il y avait une confiserie. Et s'il y avait quelque chose que Kuro aimait plus que regarder la télé, c'était bien manger des bonbons. Ni une, ni deux, elle se dirigea vers le marchand de bonheur qui avait bien évidemment fermé boutique depuis longtemps, quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyros:: Vasto Lorde ::
avatar
:: Vasto Lorde ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
60/100  (60/100)
: : Habilité en Combat ::
60/100  (60/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Re: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   Ven 6 Avr - 17:39

Qu’est-ce que je pouvais me faire chier… voila plusieurs années que j’ère sans but valable, sans raison apparente dans ce désert blanc, à la recherche de confrère capable de supporter ma puissance et non de succomber à mon contact, mais rien. Je me retrouve seul. Je ne savais que faire. J’en avais légèrement marre de tuer les hollows que je croisais, les adjuchas qui essayaient tant bien que mal de me dévorer pour accroitre leur puissance et ainsi passer au stade supérieur. Si seulement ils savaient qu’ils ne pouvaient rien… C’est pourquoi j’avais décidé aujourd’hui de changer d’horizon. D’aller voir ailleurs. Qui sait, peut-être trouverais-je plus d’amusement dans un autre monde ? Regardant s’il n’y avait personne autour de moi – mais quel con, il n’y a jamais personne autour de moi… – j’ouvris un garganta pour passer alors de mon membre à celui du monde des humains. Le monde dit réel. Le passage se passa de manière simple et tranquille. Si bien qu’au moment où j’apparaissais dans le monde des humains, je sentis la lumière aveuglante du soleil m’agresser les yeux.

Je l’avais oublié tiens… cela faisait combien d’année maintenant que je n’étais pas venu ici ? Un très grand nombre je ne pouvais que le remarquer. Je n’arrivais plus à comprendre où je me retrouvais. Tout était si … différent. Je descendais donc de mon perchoir dans le ciel et m’avançais dans les rues de la ville où j’avais atterris. Je ne savais absolument pas où j’étais mais je m’en fichais. Je déambulais tranquillement, à la recherche de nouvelles sensations, de nouveaux paysages. Cependant, une chose assez importante apparut et que j’avais oublié. Alors que je passais devant une bande de plusieurs personnes, ses dernières tombèrent sur le sol et se tordirent de douleur l’espace d’une petite seconde avant de disparaître totalement. Je compris seulement une seconde après que j’avais complètement oublié d’abaissais la pression de mon reiatsu. Les humains… ce qu’ils pouvaient être faible quand même… Si insignifiant qu’ils pouvaient disparaître rien qu’à ma seule présence. C’est lamentable. Heureusement pour eux qu’ils ne pouvaient pas me voir… sinon, nous serions certainement partit dans une guerre aux monstres que je pouvais être. Enfin, pour eux. Pour moi, j’étais simplement au sommet de l’évolution. Un être supérieur. Différent. Venant d’une dimension tellement élevée qu’ils ne pouvaient en aucun cas me comprendre et m’égaler.

La nuit tombait et j’avais l’impression de revoir le ciel sombre du Hueco Mundo. Quoi que… celui de mon monde était relativement plus sombre que ce dernier. Ici, un astre blanc illuminé le reste. Il y avait désormais peu de monde dans les rues de cette ville, je me retrouvais de nouveau avec ma solitude et décidais alors de retirer la barrière qui cachait mon reiatsu, histoire de me sentir plus à mes aises. C’est à ce moment là qu’une personne, une fille, sortit d’une bâtisse et me percuta alors. Comment était-ce possible ? Personne ne pouvait me voir ni me toucher alors pourquoi elle… la réponse arriva rapidement. Elle était une âme. Rien de plus. Tout comme moi. Et je pouvais ressentir en elle le hollow. J’abaissais mon visage squelettique vers le sien « Qui es-tu ? » Lui demandais-je sans plus de cérémonie, allant droit au but. Je ne la ressentais pas comme une menace, elle n’avait pas l’air envieuse de m’abattre. Et puis bizarrement, elle avait l’air de tenir correctement la pression de mon reiatsu libéré. Se pourrait-il qu’elle soit suffisamment forte pour tenir à mes cotés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Shinobu:: Arrancar Solitaire ::
avatar
:: Arrancar Solitaire ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
56/100  (56/100)
: : Habilité en Combat ::
56/100  (56/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Re: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   Sam 7 Avr - 9:24

Kuro avait passé une excellente journée à regarder la télévision. Elle avait surtout adoré les dessins animés. Mais, à son plus grand regret, il n'y avait pas que des choses rigolotes qui défilaient dans la boite à images. Les informations, par exemple étaient d'un ennui mortel. Et le pire de tous était sans doute le journal de nuit. C'est pourquoi Kuro allait donc déserter la télévision pour s'adonner à son troisième passe-temps favori. Manger des bonbons.

Ce qui est chouette quand on est mort, c'est qu'on a plus à se soucier des caries. Et hormis le goût artificiellement prononcé des friandises, Kuro trouvait dans le sucre des confiseries une pseudo-source d'énergie qui lui permettait non pas de se requinquer, mais plutôt de continuer à vivre. Ainsi, en mangeant des bonbons, elle faisait d'une pierre deux coups, elle satisfaisait un besoin vital pour elle, et en plus elle mangeait des choses qu'elle aimait. C'était donc d'une démarche joyeusement bondissante qu'elle sautillait vers l'autre bout de la rue. Son regard focalisé sur sa destination, elle ne vit pas l'étrange individu qui lui rentra dedans. Sous la rudesse du choc, elle tomba par terre.

"Ouille! Kuro a mal!" couina la mini-hollow.

Très vite, elle se remit debout pour regarde l'étrange être qui l'avait bousculée. Il était grand, bien plus qu'elle. Mais, il faut dire que du haut de son petit mètre soixante l'Arrancar n'avait pas de quoi impressionner. Ce qui était en fait tout le contraire de celui qui se trouvait en face d'elle. Pourtant, Kuro ne broncha pas. Il ne lui faisait pas peur. Tout simplement car il était déguisé! C'était certainement la chose la plus logique. Bien évidemment, ça ne répondait pas à la question du qui il était, et encore moins à celle du comment avait-il pu la bousculer. Mais, dans un esprit simple comme celui de Kuro, un idée chassait l'autre. Elle ob servait donc ce qu'elle pensait être un cosplay super bien réussi quand "il" lui adressa la parole.

"Qui est tu?" demanda-t-il abruptement.

Kuro pencha la tête à droite, resta ainsi trois secondes, puis, ce fut sur la gauche avec encore trois secondes de latence avant de revenir sur la droite. Trois secondes plus tard, sa tête retourna à sa position normale. Ses yeux étaient comme vides. Ou plein d'incompréhension. Elle les cligna deux fois, chose qu'elle ne fait jamais d'habitude, mais c'était une sorte de tic qui indiquait que quelque chose la troublait.

"Kuro est Kuro, évidemment! Quelle question! Franchement! Et toi, t'es qui? Un malpoli! Voilà! Exactement! Tu bouscules Kuro, et tu t’excuse pas! Tu demandes à Kuro qui Kuro est, mais tu ne te présente pas! Mal-poli! Exactement! Kuro espère que tes parents le savent! Ils savent aussi pour ton déguisement? Il est drôlement bien réussi!"

Puis soudain, comme si elle venait de comprendre quelque chose de complexe, elle s'écria.

"Tu peux voir Kuro? Et même toucher Kuro? Personne ne voit ou ne touche Kuro d'habitude!"

Elle toucha le corps de Zephyros avec son index, comme si elle s'attendait à le traverser.

"Et Kuro peut te toucher aussi? Coooooooooool! A partir de maintenant, tu es le nouvel ami à Kuro! Kuro va te trouver un nom cool. Kuro a toujours eu un don pour nommer des choses! Viens bétakorn! On va aller manger des bonbons!"


Sans même attendre la réponse de son nouvel ami, elle partit d'un pas décidé, mais résolument joyeux vers la confiserie.

(hrp) je par en week end en famille, je me suis un peu speedée pour répondre vite, j'espère que ce n'est pas trop nul. (/hrp)


Dernière édition par Kurogane Shinobu le Mar 10 Avr - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyros:: Vasto Lorde ::
avatar
:: Vasto Lorde ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
60/100  (60/100)
: : Habilité en Combat ::
60/100  (60/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Re: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   Mar 10 Avr - 14:53

Si je m’étais attendu à ça… Voila que le monde des humains s’éteignait doucement, les laissant partir dans le sommeil, me laissant donc par la même libérer mon reiatsu comme je le faisais toujours, et voila qu’une petite fille, qui avait l’air assez jeune, me percutait de plein fouet. Comment cela se faisait-il qu’on puisse me toucher ici ? Non en fait je connaissais la réponse. Mais comment cela se faisait-il qu’une âme, qui n’avait rien d’hostile, rien de réellement effrayant ou puissant, arrivait à tenir face à moi qui avais pour habitude de réduire à néant n’importe quelle âme restant à mes cotés. Cette dernière était loin d’être l’adorable petite fille qu’elle avait l’air de montrer. Je restais perplexe, interrogateur. Qui était-elle ? Pourquoi était-elle ici ? Autant de question sans réponses qui me passaient par la tête. Des questions auxquelles je n’en aurais rien eu à foutre généralement mais qui, bizarrement ici, m’intéressaient quelque peu. Curieux, je lui demandais alors, de manière non courtoise, n’ayant plus vraiment l’habitude d’être en présence des autres, qui elle était. N’ayant pas du tout l’air effrayée par mon physique qui ne lui ressemblai absolument pas, elle continua de me fixer de ses deux grands yeux tout en penchant la tête d’un coté, puis de l’autre et inversement, pendant de longues secondes. Je la regardais faire, ne bronchant pas alors que j’avais l’impression qu’elle se foutait de moi. Cette petite était bizarre. Je ne l’avais pas encore entendu parler mais je pouvais parier qu’elle était étrange.

"Kuro est Kuro, évidemment! Quelle question! Franchement! Et toi, t'es qui? Un malpoli! Voilà! Exactement! Tu bouscules Kuro, et tu t’excuse pas! Tu demandes à Kuro qui Kuro est, mais tu ne te présente pas! Mal-poli! Exactement! Kuro espère que tes parents le savent! Ils savent aussi pour ton déguisement? Il est drôlement bien réussi!" Si j’avais eu un sourcil tout comme elle, se dernier se serrait levé sous l’incompréhension et la surprise de son charabia. Parlait-elle d’elle à la troisième personne ? J’en avais bien l’impression. Je me penchais vers elle, mon visage à quelques centimètres du sien et pris la parole. « Zephyros. Je suis Zephyros. Et qui te dis que c’est un costume ? Pourquoi tu penses ça d’ailleurs ? T’as jamais vu d’Hollow ou quoi ? » C’était qui cette folle ? Me demandais-je. Elle n’avait pas l’air d’être qu’une simple âme. Et elle ne ressemblait pas à un shinigami. De ce que j’avais vu et connaissais depuis des milliers d’années d’existence, je penchais plus sur une Arrancar. Ou quelque chose dans le genre. Or un Arrancar est un Hollow à la base. Mais elle semblait complètement perdue sur ce domaine là. Où alors elle avait une case en moins. "Tu peux voir Kuro? Et même toucher Kuro? Personne ne voit ou ne touche Kuro d'habitude!" Je regardais le ciel, comme si je priais un quelconque seigneur. Pourquoi me mettre encore à l’épreuve. « Bien sûr que je peu te voir et te toucher Bakaaaa. T’es une âme tout comme moi. Entre âme on peut se voir et se toucher. Mais tu sors d’où sérieux ? » Lui demandais-je alors finalement, vraiment interloqué par son attitude plus que bizarre. Moi qui étais froid en générale, je me retrouvais presque enfantin avec elle. Et dans un sens cela me plaisait. Peut-être avais-je réussi à trouver enfin quelqu’un capable de rester à mes cotés sans succomber à ma puissance ? La solitude était peut-être finie…

Alors que je pensais à ça je sentis un de ses doigts se poser sur moi. J’abaissais de nouveau ma tête vers elle et la regardais faire alors qu’elle s’exprimait de nouveau "Et Kuro peut te toucher aussi? Coooooooooool! A partir de maintenant, tu es le nouvel ami à Kuro! Kuro va te trouver un nom cool. Kuro a toujours eu un don pour nommer des choses! Viens bétakorn! On va aller manger des bonbons!" Et sans attendre, elle prit la route comme ça. Je l’attrapais alors et la soulevait du sol « T’es bêtes ou quoi ? Je viens de te dire que tu peux me toucher… laisse tomber. Et je m’appelle Zephyros. Z-E-P-H-Y-R-O-S et non bétakorn la mioche. » Lui dis-je. « Puis c’est quoi des confiseries ? » Elle m’interloquait de plus en plus mais bizarrement, je commençais à bien aimer sa compagnie, même si elle était plus que bizarre et que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre vis-à-vis d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane Shinobu:: Arrancar Solitaire ::
avatar
:: Arrancar Solitaire ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
56/100  (56/100)
: : Habilité en Combat ::
56/100  (56/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Re: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   Mar 10 Avr - 16:18

Le monstre qui était en face de Kuro et qui s'était présenté sous le nom de Zephyros venait bien malgré lui de constater que la mini-hollow accordait bien plus d'importance à ce qu'elle disait qu'à ce qu'on pouvait lui répondre. Les réplique de son interlocuteur passèrent donc à des années lumières de l'esprit innocent, et égocentrique de la petite Arrancar. Le nom du grand dadais ainsi que le fait qu'elle soit une âme et lui un Hollow glissèrent sur elle comme s'il n'avait jamais rien dit. Et pourtant, elle avait bien entendu ses paroles. C'est juste que, pour le moment, elle ne les avait pas encore assimilées. En effet, pour elle, penser et écouter en même temps relevait de l'exploit. Si on extrapolait, Kuro était en fait incapable de faire deux choses en même temps. Son cerveau, à l'instar de Windows 95 ne pouvait gérer qu'un montant limité d'informations à la fois. De ce fait, hormis manger et regarder la télé, l'Arrancarette était mono-tâche.

Ce fut donc en ignorant royalement ce que le Vasto Lorde lui avait dit qu'elle partit joyeusement à l'assaut de la confiserie. Mais c'était sans compter sur l'exaspération de Zephyros qui devait en avoir un peu marre de causer dans le vent. Il prit alors Kuro par le col comme on se saisit d'un chat par la peau du cou et la souleva de façon à ce qu'elle soit à sa hauteur. La gamine gesticulait, mais très vite, elle se calma. En effet, le grand Hollow parlait, et pour une fois, elle comprit que ce serait mieux pour elle qu'elle l'écoute attentivement.

"T’es bête ou quoi ? Je viens de te dire que tu peux me toucher… laisse tomber. Et je m’appelle Zephyros. Z-E-P-H-Y-R-O-S et non bétakorn la mioche. Puis c’est quoi des confiseries?"
dit-il en reposant Kuro sur le plancher des vaches.

"Kuro n'est pas une mioche! Kuro est Kuro! Aussi vrai que Zéphyros est Bétak... Zephyros! Oui, oui! Exactement! Puis c'est pas Kuro qu'est bête! C'est toi qu'est bête! Parce que c'est celui qui dit qui est! D'abord! Tu sais même pas ce qu'est une confiserie! Bouh le nuuuuul! Kuro sait, et pas toi! Mais comme Kuro est gentille et Kuro à la fois, Kuro va te montrer!"

Kuro reprit donc son chemin en sautillant joyeusement. La confiserie était juste en face. Elle avait un peu d'avance sur le grand monsieur à qui elle fit signe de venir. Elle resta devant la porte, regarda rapidement à droite et à gauche pour voir s'il n'y avait personne puis, elle força un tout petit peu sur la vieille porte en bois. Cette dernière céda facilement, mais, sous l'effort, Kuro relâcha inconsciemment un peu de Reiatsu. Ce qui confirmerait sans doute les craintes que Zephyros avait à son sujet.

Sans attendre, la mini-Hollow se précipita dans le magasin et se commença à se servir de fraises Tagada. Elle en avait des étoiles plein les yeux, et la bouche déformée façon hamster, mais, elle semblait heureuse. D'ailleurs, elle exprima son plaisir de façon difficilement intelligible.

"'oute! 'é r'ro bon!" (Goûte! C'est trop bon!)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le légendaire goût des bonbons! (pv Zephyros, mais si des Shinigamis veulent venir...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH OTHER WORLD :: RPG WORLD :: KARAKURA TOWN :: Les Rues et Le Centre Ville-
Bleach © Tite Kubo - Bleach Other World © Gentoku Yamiko
Toute reproduction même partielle est interdite !
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit