La folle & l'idiot [PV]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Un lien avec un personnage déjà actif sur le forum ?
Alors opte pour un personnage prédéfini !



[Voir Liste]

Partagez | 
 

 La folle & l'idiot [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aion:: Arrancar Meneur ::
avatar
:: Arrancar Meneur ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
61/100  (61/100)
: : Habilité en Combat ::
62/100  (62/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: La folle & l'idiot [PV]   Ven 11 Nov - 0:06

Deux silhouettes de taille relativement différente s’avançaient tranquillement dans le désert. Les traces de pas qu’elles laissaient dans le sable témoignaient qu’elles s’agissaient certainement d’un adulte et d’un enfant. Zoom sur les deux protagonistes : un homme à la chevelure blonde et au regard d’un bleu très intense accompagné d’une petite fille aux cheveux et un œil mauves. L’autre œil de la jeune demoiselle était cachée par son accoutrement, il était donc impossible de déterminer la couleur de celui-ci mais on peut supposer qu’il arborait la même teinte que son jumeau mais dans ce monde des créatures non humaines, avoir des yeux aux couleurs diverses n’étaient pas une normalité. Les deux personnages étaient armés et si l’arme blanche que la petite fille tenait dans sa main droite était assez banale, ce n’était point le cas pour cette énorme faux que le blond portait sur son épaule droit. On peut se demander comment faisait-il pour ne pas succomber sous le poids de celle-ci. D’autant plus qu’il ne semblait pas être doté d’une musculature impressionnante même si sa virilité n’était pas à remettre en cause.

Les deux créatures s’avançaient tranquillement alors que le vent balayait des grains de sable pour effacer les pas qu’ils laissaient dans le sable. Le temps coula lentement ; les secondes devinrent des minutes mais elles n’atteignirent pas le nombre pour se transformer en heure que nos deux héros s’arrêtèrent au sommet d’une dune de taille très modeste. Tous deux avaient les yeux rivés vers une grotte qui se trouvait juste en bas du monticule sur lequel ils étaient perchés. Ils restèrent ainsi à contempler l’entrée de la caverne un moment puis la petite fille leva la tête pour fixer son compagnon de route qui porta alors sa main libre à sa nuque qu’il se mit ensuite à masser lentement tout en annonçant d’une voix assez faible comme si il se parlait à lui-même :


- Ok … j’ai compris ! Je vais y aller mais laisse-moi le temps de me préparer !

Puis il planta sa faux dans le sable avant d’arranger le col de son vêtement.

- Alors, tu me trouves comment ?

En guise de réponse, la petite fille détourna la tête avec dédain. Si elle n’était pas muette, elle aurait surement ajouté un « idiot » pour illustrer son attitude désintéressée par la question de son camarade. Comprenant, qu’il n’aurait pas une réponse plus claire, le blondinet délogea son arme de son socle provisoire pour la ramener sur sa place habituelle sur son épaule avant de dévaler la petite pente et se diriger vers l’entrée de la grotte alors que la petite fille s’assit sur le sable et se contenta de le regarder du sommet de la dune. Le hollow mâle s’immobilisa un moment au seuil de la grotte pour se rassurer que l’être qu’il cherchait était bien à l’intérieur avant de suivre la direction du vent qui s’engouffrait dans la caverne. Il ressentait une densité de reiatsu bien moindre qui laissait supposer que celui-ci appartenait à une faible créature mais il avait assez vécu pour savoir qu’il ne fallait pas se fier à ce genre chose car les pires monstres avaient tendance à dissimuler leur vraie nature pour mieux surprendre leurs adversaires. D’autant plus qu’il avait eu vent de la dangerosité de la créature qu’il allait rendre visite.

Ce n’était pas la force ou la personnalité de l’habitante de cette grotte qui l’avait poussé à venir donc, que celle-ci se révélerait être à la hauteur de sa réputation de cruelle créature ou pas, lui importait peu du moment que l’autre rumeur à son sujet ne se dévoilerait pas être fausse. Oui, il s’était déplacé pour la supposée beauté légendaire de la dangereuse arrancar qui avait fini par éveiller la curiosité d’un homme appréciant les femmes qu’il était. Il n’avait pas spécialement envie de mener un combat contre la donzelle et espérait donc pouvoir lui parler sans devoir se battre. Mais était-il seulement envisageable une telle possibilité alors qu’il était en quelque sorte entrain de violer la demeure de la belle qui ne manquerait pas surement de vouloir lui faire payer cet affront …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Oni:: Arrancar ::
avatar
:: Arrancar ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
40/100  (40/100)
: : Habilité en Combat ::
55/100  (55/100)
:: Expériences ::
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: La folle & l'idiot [PV]   Ven 25 Nov - 20:57

Une petite coupe ici, une petite incision là. ♫

Quoi de mieux qu'une petite chanson pour garder la forme durant le travail? Le chant possède de drôle de particularité, il permet d'effectuer la plus ennuyante et répétitive des tâches du quotidien dans une atmosphère plutôt gai. Bien que le quotidien de la propriétaire de cette charmante petite voix était tout sauf banal, il lui arrivait parfois de perdre la petite flammèche qui rendait cette activité si... Plaisante. Parfois elle se demandait même si tout cela servait à quelque chose au final. Mais au final, peu importe ce qu'elle se disait, elle prenait un malin plaisir à faire tout cela, aussi déviant que cela pouvait paraître, s'en était jouissif du matin au soir... Peu importe ce qui servait de matin et de soir dans le Hueco Mundo.

Au plus profond de sa demeure qui se situait dans un petit coin calme que les hollows évitaient comme la peste, pour une très bonne raison (Elle avait beau cacher sa puissance, elle avait quand même finit par avoir une sale réputation), c'était l'endroit où Yuri Oni, l'Iron Maiden du Hueco Mundo s'adonnait à son activité préféré: Jouer avec sa nourriture. Son repas du soir: une jeune shinigami qu'elle avait réussi à ramener à sa tanière d'une façon ou d'une autre. Attaché solidement sur piédestal en pierre, la pauvre hurlait de tous ses poumons tandis que l'arrancar s'amusait à lui couper petit bout de chaire par petit bout de chaire. La sadique avait l'habitude de ce genre de pratique et elle savait exactement quoi enlever pour infliger le plus de douleur possible sans toutefois tuer sa victime trop rapidement. Toutefois, toute bonne chose avait une faim et malheureusement, il était maintenant temps d'en finir avec sa collation du soir. Soupirant, elle dégaina son sabre et égorgea la shinigami, mettant fin à sa pitoyable existence.

Mettre fin à son petit plaisir était bien dommage, mais elle avait un invité dans sa grotte avec qui elle allait devoir s'amuser. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas eu de visiteur, elle allait donc devoir se montrer bon hôte... C'était la moindre des choses non? Par contre, il n'était pas nécessaire d'aller à sa rencontre, il allait bien arriver par lui-même de toute façon. L'arrancar jeta un coup d'oeil à la pièce en croisant les bras sous sa poitrine. C'était vraiment le bordel ici, pas très courtois. Un cadavre de shinigami écartelé sur le mur, un autre avec le ventre ouvert sur le sol et maintenant sa dernière victime qui se prenait pour une fontaine de sang en gargarisant ses derniers soupir de vie. Elle-même était pleine de sang, c'était pas très classe. Tant pis dans ce cas. S'appuyant contre le mur, un large sourire plutôt malsain aux lèvres qui faisaient face au couloir, elle attendit tranquillement son invité, prête à lui offrir une bien bonne réception.

Dès qu'elle le senti tout prêt, elle l'acceuilla de la façon la plus courtoise qu'elle connaissait: en balançant un cero vers l'inconnu avant même qu'il arrive dans sa petite chambre spéciale qui commençait à s'engouffrer de la fumée de l'explosion propager par son attaque préventive. Elle avait un drôle de sentiment par contre... Eh... Il semblerait que l'intrus soit plus solide qu'il en avait l'air. La belle prépara son sabre, prête à bondir à tout moment.

Qu'est-ce qu'on a là? C'est pas très classe de s'introduire dans la demeure d'une charmante jeune femme sans invitation... On aurait pu me surprendre en train de faire de vilaines choses.

Bien entendu elle parlait de sa torture, mais Yuri était du genre à prendre un très grand plaisir à donner des doubles sens du genre à ses propos. On peut dire qu'elle n'est pas un super exemplaire pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aion:: Arrancar Meneur ::
avatar
:: Arrancar Meneur ::

Feuillet De Personnage
: : Reiatsu ::
61/100  (61/100)
: : Habilité en Combat ::
62/100  (62/100)
:: Expériences ::
0/100  (0/100)


MessageSujet: Re: La folle & l'idiot [PV]   Mer 28 Mar - 20:39

Au fur et à mesure que le blondinet s’avançait dans la tanière de celle qu’il souhaitait rencontrer, une odeur de sang lui titillait les narines avec plus de persistance tel un avertissement. Le relent de sang frais mélangé à celui qui devrait coaguler depuis bien longtemps ; un effluve bien désagréable même pour lui qui avait l’habitude de sang. Le parfum nauséabond pourrait bien confirmer les actes bien vils qui courraient au sujet de l’habitante du lieu mais il espérait qu’il n’en était rien. Que cette odeur n’était qu’une mise en scène pour tenter de dissuader quiconque de s’aventurer plus loin dans la caverne. Mais lui-même n’était pas convaincu par cette idée. S’il aimait faire couler le sang, il n’aimait guère voir un être souillé par celui-ci et encore moins si la victime était une femme. Une belle plante souillée par le sang, voilà une vision qui lui était vraiment insupportable. Pour lui, une beauté ne devrait pas être déshonorée de la sorte même si elle s’agissait d’une ennemie.

L’image d’une belle arrancar représentative de la propriétaire de la grotte qu’il était entrain de visiter baignée dans le sang, au milieu des cadavres, lui traversa l’esprit et il se massa lentement la tempe tout en baissant légèrement la tête, l’air abattu, pour essayer de dissiper la vision cauchemardesque de sa tête. Mais ce fut plutôt un flux d’énergie meurtrier qui se dirigeait dans sa direction qui le ramena à la réalité. Il délogea alors l’énorme faux qui lui servait d’arme de son épaule pour la planter verticalement devant lui, la lame vers le bas. L’arme mystérieuse émit alors une onde imperceptible qui ralentit la vitesse d’afflux offensif de dix pour cent alors que celui-ci n’était plus qu’à soixante dix sept centimètres de sa position. Cela lui laissa le temps d’effectuer un sonido en arrière mais il n’était pas assez rapide et le cero fini par le rattraper.

Un éboulement bientôt masqué d’une épaisse fumée de poussière se produisit. Le silence régna quelques secondes alors que la poussière commençait à se dissiper en direction de la chambre avoisinante, là où se trouvait sans doute l’être qui essayait de tuer celui qui venait violer son territoire. Un tas de gravats se mit à mouvoir puis le blondinet s’extirpa de celui-ci. Il semblait indemne. Le cero ne l’avait pas frappé directement mais s’était explosé contre la paroi rocheuse qui se trouvait devant lui et qui avait cédée sous la violence du choc entraînant une partie du plafond dans sa chute. Il resta assis un moment dans les débris, sa main droite soutenant son arme alors que l’autre se balada sur sa tête pour essayer de dissiper la poussière qui s’y était déposée. Ce qu’il détestait être sale. Un homme aussi beau que lui devrait être toujours être impeccable pour plaire à ces Dames. Puis il se leva et tenta de dépoussiérer le reste de son corps. Il semblerait que l’arrancar s’inquiétait plus pour son apparence que pour sa vie qui était pourtant menacée. Serait-il un narcissique ou juste un insouciant ? Un peu des deux peut-être …

Une fois qu’il jugea qu’il était de nouveau présentable, il ramena sa faux à sa place habituelle sur son épaule droit puis il poursuivit son chemin en direction de l’aura quelque menaçante qui se trouvait à présent seulement à quelques mètres de lui. Lors qu’il fut à une distance raisonnable de son assaillante, il s’arrêta alors que celle-ci lui adressa la parole d’une voix loin d’être amicale. Il plissa les sourcils pour tenter de voir plus clairement à travers la fumée poussiéreuse qui continuait à danser dans la pièce et un fin sourire de satisfaction se dessina en une commissure de ses lèvres. La rumeur dont il souhaitait vérifier l’exactitude se révélait être juste. L’arrancar qui se trouvait en face de lui, malgré son air menaçant, était une vraie « bombe » comme le dirait ces hommes mal élevés. Il prit le temps de la dévisager de la tête aux pieds mais ses sourcils se plissèrent lorsqu’il découvrit des taches de sang souillées le corps parfait de l’arrancar femelle. Son excursion visuelle s’arrêta alors là car il détourna le regard de cette vision déplaisante. « Quel gachis ! », murmura-t-il intérieurement avant de lancer à vive voix à l’attention de la beauté souillée :

- Je me suis invité car la charmante jeune femme a omis de m’envoyer une invitation

Sa voix était loin d’être agressive, bien au contraire. A près tout n’était-il pas ici pour essayer de conquérir l'arrancar à la beauté légendaire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La folle & l'idiot [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La folle & l'idiot [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH OTHER WORLD :: RPG WORLD :: HUECO MUNDO :: Désert Blanc-
Bleach © Tite Kubo - Bleach Other World © Gentoku Yamiko
Toute reproduction même partielle est interdite !
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit